Définition professionnelle

La kinésiologie-kinésithérapie s’inscrit dans un cadre de traitement thérapeutique basé sur un principe de rééquilibre musculaire avec la participation active du sujet à son traitement.

Après une observation clinique personnalisée comprenant des examens visuel, palpatoire et de mobilisation, le kinésiologue-kinésithérapeute pratiquera des

  • Soins de massage thérapeutique avec participation active du sujet
  • Manœuvres de mobilisation douces respectant les amplitudes physiologiques
  • Apprentissage d’exercices pour obtenir un équilibre musculo-squelettique assurant une meilleure posture
  • Programme d’exercices personnalisés afin d’éviter les rechutes
  • Suivi thérapeutique pour contrer la réapparition de malaises musculo-squelettiques
  • Participera à un suivi multidisciplinaire en association avec les autres membres du domaine de la santé pour assurer une optimalisation des soins du patient

La règle essentielle d’un traitement est basée sur celle de non-douleur. 

La participation active du sujet est également indispensable afin de donner à celui-ci des conseils et exercices simples, personnalisés qui prolongeront dans le confort de son foyer ou dans ses activités sociales, professionnelles ou sportives les bienfaits des traitements. Le patient devient ainsi acteur de son traitement et cela lui permet ainsi de diminuer le temps et les coûts des séances.

Un grand nombre de pathologies diagnostiquées médicalement ou problématique musculo-squelettiques répondent de façon très significative à ce type de traitements, principalement les douleurs chroniques.

Par exemple :

  • Maux de tête chroniques, migraines, céphalées de tension
  • Douleurs, raideurs musculaires ou articulaires, tendinites
  • Douleur ou inconfort vertébral, sciatalgies
  • Syndromes myofasciaux

*Cette liste n’est pas exhaustive

Remarque importante : un suivi préventif thérapeutique personnalisé vous permettra par la suite, à intervalle régulier, mais espacé dans le temps, de contrer l’apparition de malaises d’ordre musculo-squelettique. Vous éviterez ainsi dans le meilleur des cas des crises douloureuses entraînant des périodes de soins plus longues.